Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Skip Navigation LinksBoys Town Pediatrics > Knowledge Center > Pediatric Advisor

Asthme : contrôle des paramètres environnementaux

(Asthma: Environmental Control)

________________________________________________________________________

POINTS IMPORTANTS

  • L'asthme est une maladie pulmonaire chronique qui cause de la toux, une respiration sifflante et un souffle court.
  • Les symptômes peuvent s'aggraver lorsque votre enfant est exposé à la fumée de tabac, au pollen, aux moisissures, à la poussière et à d'autres agents présents dans l'environnement.
  • Limiter l'exposition à ces déclencheurs peut contribuer à prévenir les problèmes de votre enfant.

________________________________________________________________________

L’asthme est une maladie pulmonaire chronique. Les principaux symptômes sont : toux, respiration sifflante et souffle court.

Les symptômes de l’asthme sont causés par deux problèmes distincts dans les voies respiratoires.

  • L’un de ces problèmes concerne les muscles des voies respiratoires qui se contractent, ce qui donne un sentiment de serrement au niveau de la poitrine et une respiration sifflante.
  • L’autre concerne le gonflement, l’irritation et un excès de mucus dans les voies respiratoires.

Si votre enfant souffre d’asthme, très souvent les symptômes débutent si celui-ci est exposé à un événement déclencheur. Les facteurs provoquant l'asthme comprennent :

  • L'exercice
  • Les allergies, par exemple à la poussière, au pollen, aux moisissures ou au pelage des animaux
  • Les éléments qui peuvent irriter les poumons de votre enfant, comme l'air froid, la fumée ou une forte odeur dégagée par la peinture ou le parfum
  • Les médicaments comme l'aspirine ou les AINS
  • Une infection comme la grippe, le rhume ou la sinusite
  • De fortes émotions ou un stress
  • Des problèmes de digestion, aussi appelés reflux gastro-œsophagien pathologique. Si votre enfant a souvent des aigreurs d’estomac, il est possible qu'il ressente des symptômes de l'asthme, surtout lorsqu'il dort.

Essayez de limiter les contacts avec ces déclencheurs, et ce, plus particulièrement dans des lieux où votre enfant passe beaucoup de temps, comme à la maison ou à l'école.

Le tabagisme

La fumée provenant de cigarettes, pipes ou cigares est dangereuse pour les enfants et les adultes en général. Il s'agit d'autant plus d'un problème majeur pour les enfants souffrant d'asthme. Même l'odeur de fumée sur des vêtements peut déclencher des symptômes liés à l'asthme chez un enfant ayant des voies respiratoires sensibles. Les enfants vivant au même domicile qu'un fumeur ont beaucoup moins de chance de se débarrasser de leur asthme.

Les enfants souffrant d'asthme ne doivent pas se trouver dans des endroits où il y a de la fumée. Personne ne doit fumer à la maison et dans la voiture dans laquelle prend place l'enfant souffrant d'asthme.

Pollen

Le pollen est constitué de petites particules que les plantes, telles que les arbres, le gazon et les mauvaises herbes, libèrent dans l'atmosphère. La quantité de pollen dans l'atmosphère varie selon la saison et le moment de la journée. Les quantités de pollen et de moisissure à l'extérieur ont tendance à être inférieures tôt le matin et élevées au milieu de la journée et durant l'après-midi.

Le pollen provenant du gazon, des mauvaises herbes et des arbres est léger et peut être transporté dans l'atmosphère sur plusieurs kilomètres. Le pollen se retrouve dans les yeux, le nez et les voies respiratoires, entraînant des symptômes d'allergie et d'asthme. Le pollen provenant des fleurs est plus lourd et est transporté d'une plante à l'autre par les insectes plutôt que par le vent. Pour cette raison, le pollen provenant des fleurs ne cause que rarement des réactions allergiques. Même s'il est pratiquement impossible d'éviter complètement d'entrer en contact avec le pollen, voici quelques suggestions :

  • Gardez vos fenêtres fermées (particulièrement celles de la chambre de votre enfant) et utilisez un système central de climatisation durant la saison du pollen. Faites recirculer l'air intérieur de la maison plutôt que d'utiliser une prise d'air extérieure si vous utilisez un climatiseur. Les purificateurs d'air peuvent s'avérer utiles si les filtres demeurent propres. Les filtres HEPA (high efficiency particulate air) sont les meilleurs. Lavez ou changez les filtres une fois par mois.
  • Votre enfant doit prendre une douche et changer ses vêtements immédiatement après avoir été à l'extérieur durant la saison des allergies. Faites attention de ne pas conserver les vêtements sales dans les chambres, puisque ces derniers peuvent contenir du pollen.
  • Tondez le gazon régulièrement. Ceci permet de limiter la quantité de pollen libérée. Votre enfant ne doit pas se trouver dans la zone immédiate où le gazon est tondu.

Moisissures

L'on retrouve des moisissures tout au long de l'année dans la maison, à l'extérieur et dans les aliments. Elles sont particulièrement plus présentes dans les endroits présentant un taux élevé d'humidité. Les moisissures circulent dans l'atmosphère à l'extérieur comme à l'intérieur. Les salles de bain et les sous-sols humides sont des endroits de prédilection pour le développement des moisissures. La moisissure peut également se développer dans les refroidisseurs d'air à tampon humide, les humidificateurs, ainsi que dans les plateaux d'égouttement et les tiroirs à légumes des réfrigérateurs. Voici quelques façons de diminuer le développement des moisissures :

  • La lumière et la ventilation empêchent le développement de la moisissure. Dans la salle de bain, nettoyez les carreaux de céramique, les planchers, le rideau de douche et la baignoire en profondeur, et ce, régulièrement. Nettoyez également sous l'évier. Utilisez une solution de nettoyage qui tue les moisissures. Vous pouvez par exemple utiliser de l'eau de Javel diluée (une tasse d'eau de Javel dans dix tasses d'eau).
  • Réparez les robinets et les tuyaux qui présentent des fuites. Essayez d'éliminer les fuites et les eaux stagnantes.
  • Utilisez de la peinture plutôt que du papier peint sur vos murs. La peinture-émail empêche les moisissures de se développer davantage que la peinture au latex. Une substance antifongique peut également être ajoutée aux peintures pour empêcher le développement des moisissures.
  • Il est préférable de conserver l'humidité à l'intérieur de la maison entre 30 et 50%. Achetez un déshumidificateur pour éliminer l'humidité présente dans l'air si vous habitez dans un climat humide. Les déshumidificateurs peuvent empêcher les moisissures de se développer dans les zones humides comme les sous-sols. Recherchez les endroits qui demeurent humides après des pluies importantes et réparez les fuites que vous trouvez.
  • Si possible, évitez d'utiliser des refroidisseurs évaporatifs, des vaporisateurs et des humidificateurs disposant d'un réservoir. Ces derniers représentent des endroits idéaux pour le développement de moisissures et de bactéries. Les moisissures et les bactéries peuvent être vaporisées dans l'atmosphère lors de l'utilisation de ces appareils. Si vous devez utiliser ce type d'appareil, videz le réservoir chaque jour, nettoyez-le avec du savon et de l'eau et faites-le sécher entièrement. Le réservoir doit être rempli tout juste avant de l'utiliser.
  • Les serres, les tas de compost et les maisons où il y a plusieurs plantes ont aussi fréquemment des moisissures. Couvrez le terreau de rempotage des plantes d'intérieur avec du papier d'aluminium afin de réduire la dispersion des spores de moisissure.

Poussière domestique

L'on retrouve plusieurs éléments dans la poussière domestique, y compris de la saleté, des débris d'insectes, des acariens, des moisissures, des squames d'animaux, de la peau morte, des miettes d'aliments et des bactéries. La poussière s'accumule partout dans la maison, y compris sur les matelas, les canapés, les vêtements, les tapis, les rideaux et les animaux en peluche. Il est difficile d'éviter complètement la poussière domestique, mais les idées suivantes peuvent vous aider :

  • Évitez le désordre et les objets accumulant plus de poussière, particulièrement dans la chambre à coucher. Ceci comprend les bibelots, les décorations murales (cadres, fanions et recouvrement mural en tissu), les rideaux, les stores, les piles de livres, les piles de papier et les jouets.
  • Donnez à votre enfant des jouets en peluche lavables « non-allergènes », lorsque cela est possible. Ne conservez qu'un ou deux jouets en peluche dans le lit pour les enfants souhaitant dormir avec ces derniers et lavez-les chaque semaine à l'eau chaude (au moins 55° C (130° F). Rangez les jouets, poupées et équipements de jeux à l'extérieur de la chambre à coucher ou dans un placard.
  • Gardez la porte du placard de la chambre à coucher fermée. Passez l'aspirateur fréquemment sur le plancher du placard. Rangez uniquement les vêtements de saison dans le placard.
  • Les planchers sans revêtement sont idéaux. Vous pouvez remplacer les moquettes par des tapis antidérapants lavables. Nettoyez souvent les planchers à la vadrouille humide. Si vous avez un tapis, passez souvent l'aspirateur en profondeur. Changez souvent le filtre de l'aspirateur. Passez l'aspirateur et dépoussiérez tôt le matin pour laisser la poussière se redéposer avant la sieste ou le moment d'aller au lit. Il est préférable de passer l'aspirateur au moment où votre enfant n'est pas à la maison ou de vous assurer que votre enfant n'est dans cette partie de la maison pendant une période d'au moins 30 à 60 minutes après avoir passé l'aspirateur. Assurez-vous de nettoyer sous les meubles et dans le placard.
  • Les matelas doivent être recouverts avec une housse à l'épreuve des allergènes, comme une housse en plastique. Vous pouvez acheter une housse résistante aux allergènes dans les magasins spécialisés en literie. Les fermetures à glissière ou les ouvertures doivent être scellées à l'aide de ruban adhésif. Utilisez uniquement des oreillers en polyester. Recouvrez les oreillers avec des housses résistantes aux allergènes ou lavez les oreillers chaque semaine à l'eau chaude. Lavez aussi les couvertures, les draps et les taies d'oreiller dans de l'eau très chaude (plus chaud que 54.4° C ou 130° F) à toutes les semaines. De l'eau plus froide utilisée avec du détergent et de l'eau de javel peuvent aussi être utilisées. Évitez les produits contenant des plumes, de la laine, du kapok ou de la mousse.
  • Les fournaises et les climatiseurs à air pulsé doivent avoir un système de filtration de la poussière. Les filtres doivent être changés tous les 2 à 4 semaines. Les filtres peuvent être bloqués pour ne pas envoyer de ventilation dans une chambre si les filtres de la fournaise ne sont pas changés toutes les 2 semaines. Faites nettoyer vos conduits d'aération par un professionnel au moins tous les 4 à 5 ans.

Animaux

Les allergènes se retrouvent dans la salive, les pellicules et l'urine des animaux. Ils provoquent des réactions allergiques chez plusieurs personnes. Les enfants peuvent être plus sensibles à un type d'animal (tel que les chats) qu'à un autre type. Tous les animaux à poils peuvent provoquer des réactions allergiques. Les reptiles à sang froid comme les serpents, les tortues, les lézards et les poissons ne causent pas de problèmes.

Si votre enfant est sensible aux animaux et qu'il possède un animal, la meilleure chose à faire est de retirer l'animal de la maison. Donner un animal de compagnie est très difficile, mais si votre enfant est très sensible, cela peut s'avérer nécessaire. Une fois que l'animal est parti, nettoyez la maison en profondeur. Il est particulièrement important de nettoyer les meubles rembourrés, les surfaces des murs, les tapis, les rideaux et les systèmes de refroidissement et de chauffage.

Si vous gardez un animal et que votre enfant est sensible à celui-ci, l'animal devrait rester à l'extérieur et NE JAMAIS entrer dans la chambre de l'enfant. Gardez la porte de chambre de votre enfant fermée. Assurez-vous que les animaux ne vont pas dans les aires familiales et les chambres à coucher où les enfants souffrant de l'asthme dorment habituellement.

  • Lavez les animaux toutes les semaines.
  • Lavez les mains après chaque contact avec un animal.
  • Assurez-vous que les membres de la famille qui ne sont pas allergiques s'occupent du toilettage de l'animal et qu'ils nettoient les cages et les litières à l'extérieur.
  • Changez les filtres de la fournaise à air pulsé et du climatiseur régulièrement.

Coquerelles

Les coquerelles et leurs excréments sont l'un des principaux déclencheurs d'allergie et facteur d'aggravation des symptômes de l'asthme. Pour vous débarrasser des coquerelles :

  • Gardez les contenants des aliments et les poubelles bien fermés. Sortez les poubelles fréquemment.
  • Ne laissez pas traîner d'aliments. Et ce, plus particulièrement dans les chambres à coucher. Ne laissez pas les bols d'aliment pour animaux ou de la vaisselle sales ou mal lavés trainer.
  • Passez l'aspirateur ou le balai sur le plancher, lavez la vaisselle et essuyez le comptoir et le four immédiatement après les repas.
  • Bouchez les fentes autour de la maison afin d'empêcher les coquerelles d'entrer dans la maison.
  • N'entreposez pas de sacs de papier, de journaux ou de boîtes de carton.
  • Utilisez des points d'appât et autres poisons pour coquerelles sans danger pour l'environnement.

Pollution de l’air

Différents types de polluants atmosphériques intérieurs et extérieurs peuvent aggraver les symptômes de l'asthme. Ceux-ci comprennent l'ozone, la poussière, la fumée, les vapeurs de peinture et les odeurs ou les parfums puissants. Les conditions météorologiques comme les températures froides et un taux d'humidité bas peuvent aggraver les symptômes de l'asthme, surtout les journées de grande pollution.

  • Vérifiez les services d'information pour connaître l'indice de qualité de l'air et l'indice de pollen.
  • Évitez de faire des activités physiques extérieures qui ne sont pas nécessaires les journées qui ont une faible qualité de l'air et un indice de pollen élevé.
  • Évitez d'utiliser un foyer ou un poêle au bois, un appareil de chauffage au kérosène ou des poêles ou des appareils de chauffage non raccordé.
  • Évitez d'être exposé à l'intérieur au parfum, à la poudre de talc, au fixatif, aux assainisseurs d'air, aux produits assouplissants, aux nouveaux tapis ou panneau de particules ou toute autre forte odeur ou vaporisateur.

Rhume et grippe

Les rhumes et la grippe aggravent les symptômes de l'asthme et sont souvent des déclencheurs des crises d'asthme. Les virus qui provoquent les maladies respiratoires sont plus fréquents pendant la période de l'automne et de l'hiver. Faites le suivi des symptômes de l'asthme et vérifiez le débit respiratoire de pointe régulièrement. Pour prévenir les rhumes et la grippe :

  • Lavez-vous les mains avant le repas et lorsque vous êtes en présence d'autres personnes qui peuvent avoir le rhume ou la grippe.
  • Assurez-vous de dormir suffisamment, de faire de l'exercice régulièrement et d'avoir une alimentation saine.
  • Essayez d'éviter les contacts avec les gens qui ont le rhume ou la grippe.
  • Recevez le vaccin annuel pour la grippe. Ceci peut aider à prévenir les complications de la grippe pour les enfants souffrant d'asthme.

Sulfites

Les sulfites sont des additifs de conservation utilisés dans certains aliments, comme les crevettes, le thon en conserve, les fruits séchés, les cornichons et les olives. Il arrive qu'à l'occasion les sulfites causent des problèmes sévères d'asthme chez les enfants.

Developed by RelayHealth.
Pediatric Advisor 2015.3 publié par RelayHealth.
Dernière date de modification: 2015-07-23
Dernière date de révision: 2015-03-19
Ce contenu est révisé périodiquement et il est possible que des changements surviennent au fur et à mesure que l'information concernant la santé devient disponible. Cette information vise à informer et éduquer et ne remplace pas l'évaluation médicale, le conseil, le diagnostic ou le traitement offert par un professionnel de la santé.
Copyright ©1986-2015 McKesson Corporation and/or one of its subsidiaries. All rights reserved.
Page footer image