Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Skip Navigation LinksBoys Town Pediatrics > Knowledge Center > Pediatric Advisor

Abus d'alcool ou d'autres drogues : Reconnaître les signes

(Substance Abuse: Recognize the Signs)

Qu'est-ce qu'un abus d'alcool ou d'autres drogues?

L'abus est présent lorsque votre enfant continue de consommer une drogue même lorsque celle-ci entraîne des problèmes, par exemple :

  • Arriver en retard ou ne pas se présenter au travail ou à l'école et ne pas se soucier des choses qui sont, en temps normal, importantes à ses yeux
  • Ne pas respecter les règlements ou enfreindre la loi
  • Ne pas respecter ses promesses, argumenter ou même être violent avec les autres personnes
  • S'adonner à des activités dangereuses, comme conduire un véhicule avec des facultés affaiblies

Les enfants qui abusent de l'alcool ou d'autres drogues sont plus à risque d'avoir un accident, d'être violents, d'avoir des relations sexuelles non prévues ou non protégées et de se suicider. Si votre enfant continue de consommer des drogues, il pourra devenir dépendant. Lorsque votre enfant est dépendant des drogues :

  • Il a peut-être besoin de consommer de plus en plus de drogue ou il en consomme plus fréquemment pour obtenir le même effet
  • Il perd le contrôle, ce qui signifie qu'il consomme des drogues même s'il sait que cela est nocif pour lui ou les autres, ou il n'est plus en mesure d'arrêter de consommer des drogues lorsqu'il fait une tentative dans ce sens
  • Il éprouve un besoin si impérieux de consommer des drogues qu'il passe beaucoup de temps et dépense de l'énergie pour en obtenir, en consommer et se remettre des effets néfastes de sa consommation
  • Il a peut-être des symptômes de sevrage lorsqu'il arrête de consommer des drogues

La dépendance s'appelle aussi l'accoutumance.

Il y a de nombreuses sortes de drogues, tant légales qu'illégales, susceptibles de faire l'objet d'un usage abusif :

  • Alcool
  • Marijuana, héroïne et cocaïne
  • Inhalants, qui sont des émanations provenant de colle, de diluants à peinture et d'essence pour briquet
  • Drogues artisanales, comme la méthamphétamine, l'ecstasy ou le LSD
  • Nicotine
  • Médicaments contre la toux et le rhume, pour favoriser le sommeil et pour la perte de poids en vente libre
  • Médicaments d'ordonnance comme les stéroïdes, les stimulants, les somnifères, les analgésiques narcotiques et les médicaments utilisés pour traiter l'anxiété

Quels sont les signes d'un abus d'alcool ou d'autres drogues?

Si votre enfant abuse de l'alcool ou d'autres drogues, il peut :

  • Être maladroit et avoir de nombreux accidents
  • Être incapable de se concentrer
  • Devenir colérique, fâché ou inquiet en tout temps
  • Avoir des maux de tête, des maux d'estomac, souffrir de tremblements, tousser, avoir des troubles de l'élocution, être effrayé ou avoir des écoulements nasaux en permanence
  • Présenter des changements soudains de son apparence, comme avoir les yeux rouges ou gonflés ou présenter un changement de poids soudain
  • Avoir de la difficulté à dormir ou se réveiller et toujours sembler fatigué
  • Perdre de l'intérêt pour des activités qui lui procuraient du plaisir, comme des passe-temps ou des sports
  • Cesser de démontrer de l'intérêt envers l'école, ses notes peuvent baisser ou il peut cesser d'aller à l'école
  • Arrêter de passer du temps avec ses amis ou commencer à fréquenter des enfants qui consomment de la drogue

Certains de ces signes d'abus d'alcool ou d'autres drogues peuvent également être des signes d'autres problèmes. Le fournisseur de soins de santé de votre enfant l'examinera et lui demandera quels sont ses symptômes afin de savoir s'ils sont reliés à une cause physique. Votre enfant pourra être traité pour des problèmes physiques ou être recommandé à un spécialiste en santé mentale.

Certains de ces symptômes sont normaux chez les adolescents. Si vous croyez que votre enfant consomme de la drogue, discutez-en avec lui.

Comment puis-je aider mon enfant?

  • Enseignez à votre enfant comment faire de bons choix en ce qui concerne l'alcool et les drogues. Enseignez-lui d'une façon qui convient à son âge et à sa capacité de compréhension.
    • Si vous regardez la télévision avec votre enfant de 6 ans, et que le mot cocaïne est mentionné dans une émission, vous pouvez lui demander « Sais-tu ce que c'est la cocaïne? C'est une mauvaise drogue qui peut faire du mal à ton corps. » Si votre enfant pose des questions, répondez-lui. S'il n'en pose pas, n'insistez pas. De courts commentaires simples qui sont souvent répétés feront passer le message.
    • Si votre enfant est âgé de 12 ans, vous pouvez lui expliquer ce à quoi ressemble la cocaïne et le crack, lui indiquer les différents noms de la cocaïne et lui expliquer quels seront les effets d'une consommation de cocaïne sur son cerveau et son corps. Répétez le message. Parlez de la drogue avec votre enfant lorsque vous le pouvez.
  • Écoutez les sentiments et les préoccupations de votre enfant afin qu'il se sente à l'aise de vous parler.
  • Affirmez clairement la position de votre famille à l'égard de la drogue. Par exemple, « Dans notre famille, nous ne consommons pas de drogue et les enfants ne sont pas autorisés à boire de l'alcool ». Montrez l'exemple. Votre enfant sera plus susceptible de fumer, de boire de l'alcool ou de consommer de la drogue si vous fumez, buvez de l'alcool ou consommez de la drogue, même si vous lui dites de ne pas le faire.
  • Discutez de ce qui fait un bon ami. La pression des pairs est une influence importante qui pousse les enfants à consommer des drogues et de l'alcool. Aidez votre enfant à comprendre que des amis qui lui mettent de la pression pour consommer de l'alcool ou des drogues ne sont pas de vrais amis. Faites des jeux de rôle pour que votre enfant puisse dire non à la drogue, par exemple :
    • Dites, « Non merci » et éloignez-vous.
    • Suggérez une autre activité, comme jouer à un jeu vidéo.
    • Faites preuve d'humour, comme « Non merci. Je ne veux pas me faire frire le cerveau. »
  • Rehaussez l'estime de soi. Les enfants qui ont une bonne estime de soi sont moins susceptibles de consommer de la drogue. Faites beaucoup d'éloges envers ce qui est bien fait. Si vous devez critiquer ou discipliner votre enfant, parlez de l'action et non de lui. Par exemple, au lieu de dire « Tu devrais le savoir », dites plutôt « Ce que tu fais n'est pas sécuritaire ». Tous les jours, prenez du temps pour parler, jouer à un jeu ou faire une promenade avec chacun de vos enfants.

Il y a dans votre communauté des personnes et des ressources qui peuvent vous aider, dont les fournisseurs de soins de santé, les thérapeutes, les groupes de soutien, les centres de santé mentale et les programmes de désintoxication (alcool et drogues). Vous souhaiterez peut-être communiquer avec :

  • Le Conseil national de l'alcoolisme et des toxicomanies (National Council on Alcoholism and Drug Dependence)
    800-622-2255
    http://ncadd.org
Developed by RelayHealth.
Pediatric Advisor 2015.3 publié par RelayHealth.
Dernière date de modification: 2014-11-05
Dernière date de révision: 2014-03-14
Ce contenu est révisé périodiquement et il est possible que des changements surviennent au fur et à mesure que l'information concernant la santé devient disponible. Cette information vise à informer et éduquer et ne remplace pas l'évaluation médicale, le conseil, le diagnostic ou le traitement offert par un professionnel de la santé.
Copyright ©1986-2015 McKesson Corporation and/or one of its subsidiaries. All rights reserved.
Page footer image